Les spécialistes disent que, en général, une personne a besoin d’environ 70 % de son revenu annuel brut moyen des trois dernières années de travail pour maintenir son niveau de vie à la retraite. Par exemple, si votre revenu annuel est de 50 000 $, vous auriez besoin de 35 000 $ à la retraite.

Attention! Cette « règle des 70  % » ne s’applique pas toujours; tout dépend de votre revenu de travail et de vos projets de retraite.

Vous pouvez évidemment déterminer un pourcentage plus ou moins élevé en fonction de votre situation personnelle, qui tiendra notamment compte de votre salaire et de vos objectifs de retraite.

L’objectif permettant de maintenir le niveau de vie d’avant la retraite varie en réalité entre 60 et 80 % du revenu annuel brut moyen des 3 dernières années de travail.

De plus, un bon indicateur est de convertir ce pourcentage en dollars (par exemple, 80 % de 30 000 $ représente 24 000 $). Posez-vous alors la question : est-ce que ce montant sera suffisant?

Pourquoi entre 60 et 80 %?

Vous n’aurez pas besoin de 100 % de vos revenus une fois à la retraite, parce que, de façon générale :

  • Certaines dépenses vont diminuer ou être éliminées (exemple : les dépenses liées au travail);
  • Vous paierez moins d’impôt;
  • Vous n’aurez plus à verser certaines cotisations;
  • Vos charges familiales devraient être réduites.

Par contre, vous aurez peut-être des dépenses plus élevées en soins de santé ou en activités sociales et récréatives.

N’oubliez pas que vous disposerez de toute votre liberté pour vous adonner à vos activités préférées.

Hormis la marche à pied dans votre quartier, tout a un prix, même la télévision!

Tableau > Changement probables dans les dépenses à la retraite

Dépenses à la retraite

Éliminées

Diminuées

Stables

Augmentées

Activités sociales et récréatives        x
Alimentation      x  
Cotisations au régime d’épargne-retraite offert par votre employeur x      
Cotisations au Régime de rentes du Québec  x       
Cotisations à un REER x x    
Cotisations à un CELI x x    
Cotisations d’assurance-emploi  x      
Cotisations d’assurance parentale x      
Cotisations professionnelles et syndicales  x      
Entretien du véhicule      x  
Frais de transport    x    
Frais de voyage        x
Impôt sur le revenu    x    
Logement      x  
Soins de santé        x
Vêtements    x    

Notre conseil

Préparez un budget. Question Retraite met à votre disposition une Grille de budget qui vous sera utile pour mieux gérer vos finances dans l’immédiat et pour vous donner une idée des coûts associés à votre retraite future.

Ce qu’offrent les régimes publics

Les programmes publics, comme le Régime de rentes du Québec et la pension de la Sécurité de la vieillesse du fédéral, ne fournissent généralement pas tout l’argent nécessaire pour couvrir les besoins d’une personne à la retraite.

Les épargnes personnelles ou les revenus provenant d’un régime de retraite doivent combler la différence.

Pour savoir quels sont les revenus provenant des sources publiques auxquels vous aurez droit, consultez l’étape 1.

Graphique > Sources de revenu nécessaires pour atteindre un objectif (80 % à 60 %) selon le salaire avant la retraite pour un célibataire de 35 ans prenant sa retraite à 65 ans en 2046 

remplacement-du-revenu

Note : Les résultats exprimés tiennent compte du fait que les salaires augmentent à un rythme de 1 % de plus que l’inflation. La SV et le SRG augmentent chaque année en fonction de l’inflation.

Le graphique 3 illustre la répartition de la couverture publique, selon les revenus de travail avant la retraite, lorsque le versement des prestations débute à 65 ans. Plus votre salaire est élevé, plus vous devez miser sur d’autres formes d’épargne pour maintenir votre niveau de vie d’avant la retraite (en vert) : les régimes d’épargne‑retraite offerts par les employeurs ou les épargnes personnelles.

Vous comprenez donc que pour vivre confortablement, vous devrez avoir recours à vos épargnes personnelles et à un plan d’action pour atteindre vos objectifs.

L’importance des épargnes personnelles

Vos épargnes personnelles feront toute la différence

La différence entre le montant que vous offrent les régimes publics de retraite et celui qui vous sera nécessaire pour vous acquitter de vos obligations et vous offrir un peu de bon temps doit être comblée par vos épargnes personnelles et, si vous y avez droit, par une rente provenant d’un régime complémentaire de retraite.